Taille de tesselles d'émaux de verre avec marteline et tranchet

 

Parcours / Présentation

 

Après des études d'arts plastiques, un parcours universitaire en archéologie et histoire de l'art complétant une activité artistique entretenue depuis l'enfance, Patricia a commencé à apprivoiser la mosaïque en autodidacte, fascinée par les mosaïques antiques et pour ne plus s'arrêter comme une évidence. Au fil de ces chemins confluents, elle a aujourd'hui treize ans de pratique de la mosaïque.

 

Travail en cours

 Projets réalisés sur commande

Un banc monumental, un comptoir de bar, une piscine, des sols et des fresques murales en intérieur ou extérieur, ces projets font l'objet de plusieurs mois de travail entre la conception et la réalisation en atelier et la pose sur le site. Ils peuvent être de styles très variés, la gageure étant toujours de respecter et d'exalter l'identité du lieu. Pour les particuliers, les réalisations sont souvent plus modestes, mais de la terrasse à la salle de bain, en passant par le jardin, les idées foisonnent. Elles peuvent aussi se décliner en objets de décoration et mobilier (miroirs, tables, chaises...) A l'exception de rares commandes d'après un motif imposé, chaque mosaïque est une création originale. Patricia accorde beaucoup d'importance à la notion de « sur mesure », sa création est stimulée par cette recherche assez poussée qui implique intimement le client. Ce souci de personnalisation légitime l'éclectisme de sa production.

 

Atelier

 Créations d'oeuvres personnelles

Dans les créations libres, les marbres se mélangent avec le granit, les galets ainsi que le verre et parfois la céramique. Les tesselles peuvent sortir du plan et produire d'importants reliefs, mais elles sont toujours les éléments d'un tout.

Le délicat équilibre réside dans cette tension entre la maîtrise constante du projet final qui doit se tenir en tant qu'oeuvre complète et unitaire et l'attention portée aux séduisantes errances auxquelles nous entraîne le particularité de chaque petit morceau de pierre.

 

Détail orchidée

 

 

Technique

La conception de la maquette est la première étape, c'est une création à part entière. Abstrait ou figuratif, le projet ne peut s'imaginer sans tenir compte du matériau choisi. Lithique, vitreuse ou céramique, brute ou raffinée, mate ou brillante, c'est la matière et son comportement à la taille qui définissent autant que le motif, l'esthétique de l'ouvrage. On peut utiliser toutes sortes de pierres naturelles généralement débitées à la marteline sur un tranchet. Les tesselles peuvent aussi être de nature manufacturée verre, terre cuite, faïence, grès pouvant être taillées à l'aide de pinces spécifiques. Différentes techniques s'offrent au mosaïste pour la réalisation. Le travail peut être effectué en pose directe sur son support définitif ou bien être réalisé sur un support provisoire papier ou filet qui sert de transfert à l'ouvrage. La mosaïque est scellée dans un mortier à base de ciment ou de chaux qui peut être adjuvanté de charges et de colles. Elle peut aussi être réalisée avec les techniques et produits pour le carrelage. Le choix des procédés et liants est en principe imposé par la nature des matériaux, le type de support et son contexte. Les cas de figure sont multiples.

 

Le matériau essentiel pour la réalisation de toute mosaïque est le temps.

signature